Catégories
Structure de romans

Tinker, Tailor, Soldier, Spy (La Taupe)

Cet article fait partie de la collection de structures de romans et histoires que vous pouvez consulter sur le site ecrireunroman.fr pour en savoir plus sur les structures de romans qui marchent…

Affiche, La taupe

Résumé : Dans les jours sombres de la guerre froide, le vétéran de l’espionnage George Smiley est forcé de sortir de sa semi-retraite pour découvrir un agent soviétique au sein du MI6. Réalisé par Tomas Alfredson.

Événement déclencheur : George Smiley, agent du MI6 à la retraite, est recruté pour enquêter sur la possibilité d’une taupe au sein de l’agence. Bien que les spectateurs sachent, depuis la toute première scène, que la question de la taupe est au cœur du conflit de l’histoire, c’est la première fois que Smiley en prend connaissance. C’est sa première rencontre avec le conflit principal. Il est momentanément réticent (« refusant » l’appel à l’aventure) avant d’accepter d’enquêter secrètement.

Premier point de l’intrigue : Il n’y a pas de point d’intrigue clair pour clore le premier acte et commencer le second. Smiley apprend plusieurs nouvelles informations, notamment la possibilité qu’un transfuge russe soit la taupe et le fait que l’agent censé avoir été tué dans la scène d’ouverture est en fait toujours en vie.

Cependant, il n’y a rien qui fasse basculer l’intrigue de manière spectaculaire et qui engage Smiley de manière encore plus distincte et irrévocable dans le conflit. Le problème, c’est que la première partie de l’histoire manque de définition. Le premier acte donne l’impression de traîner en longueur parce qu’il n’a pas de fin définissable.

Premier nœud dramatique : Smiley retrouve dans son appartement l’agent de terrain en disgrâce Ricki Tarr (qui a été le premier à informer le gouvernement de l’existence de la taupe) et apprend son histoire : il est tombé amoureux d’un transfuge russe qui a été capturé et emmené à Odessa après avoir promis un énorme secret au MI6 en échange de l’asile politique. Le pincement vient surtout de l’accentuation des enjeux via le sort de la femme et l’angoisse de Ricki à son sujet.

Milieu du film : Peter, l’associé de Smiley, vole un journal de bord au quartier général, qui prouve la véracité des informations de Ricki (et que Ricki lui-même n’est pas la taupe). Ce n’est pas un tournant scintillant, puisque le public n’a jamais de raison réelle de douter de la taupe ou de soupçonner Ricki. Mais cela mène à un joli moment de vérité, dans lequel Smiley révèle qu’il a rencontré leur ennemi juré russe Karla et fait allusion aux similitudes plus profondes entre eux.

Deuxième point de rupture : Smiley apprend que son patron décédé a soupçonné les cinq hommes à la tête de l’agence, y compris Smiley lui-même. Cela renforce l’enjeu de l’antagonisme. L’histoire est également marquée par un flash-back qui montre l’agent Jim Prideaux interrogé par les Russes, qui exécutent sommairement la femme que Ricki tente de sauver.

Troisième point de l’intrigue : Smiley annonce au Premier ministre que la planque super secrète qu’il a financée est en fait la couverture de la taupe pour envoyer des informations à Karla. Encore une fois, cette information n’est pas aussi dévastatrice qu’elle aurait pu l’être, non pas parce qu’elle est minimisée, mais parce que le public n’a aucune raison d’être choqué par cette information. De plus, le coup de poing émotionnel est porté au ministre, et non à Smiley, qui a déjà compris tout cela en privé (et, par nature, n’en est pas trop ému).

Climax : Smiley met en place une surveillance de la planque, afin de découvrir et de piéger la taupe.

Le moment décisif : Le climax se déroule en fait hors champ. Le public ne le découvre que lorsque Peter entre et trouve Smiley tenant calmement une arme sur le coupable : Bill Haydon.

La résolution : Haydon doit être envoyé chez les Russes, mais avant qu’il ne puisse partir, Jim Prideaux le tue. Pendant ce temps, Smiley revient à l’agence, cette fois en tant que responsable.

Inscrivez-vous pour recevoir le guide des 7 erreurs des écrivains débutants

Vous recevrez le guide ainsi que de nombreux conseils pour vous aussi écrire des romans à succès

Adresse e-mail non valide
En application du RGPD, vous contrôlez vos données personnelles et vous pouvez vous désisncrire à tout moment. Pas de spam

Retrouvez l’intégralité des articles de K.M. Weiland sur la structure des histoires et des romans sur le blog, dans une série de 12 articles.

Pour en savoir plus sur la structure des romans et les clés essentielles pour bien raconter des histoires et donner plus envie de lire à vos lecteurs, vous pouvez retrouver le livre de K.M. Weiland sur Amazon et sur d'autres boutiques

Structurez votre roman, livre de K.M. Weiland
Structurez votre roman, de K.M. Weiland

Laissez un commentaire